GO
GO

Septembre 2014: Stérilisation des chats

Dernière mise à jour le 11/09/2014

Plan chat: Qu'est ce qui change le 1er septembre ?

Vous avez probablement entendu via la presse ou votre vétérinaire que votre chaton doit être identifié et stérilisé avant toute cession à partir du 1er septembre.
Cette mesure initiée par la dernière législature implique un coût important et quelques changements dans nos habitudes.
Les vétérinaires se sont toujours opposés à cette mesure car elle n'est que partielle et ne règlera pas le problème de surpopulation féline. Le problème risque, au contraire, d'être amplifié en augmentant les abandons sauvages.


Nous allons essayer de répondre à vos interrogations les plus fréquentes.


1) Est-ce que cela concerne tous les chats ?
Non, cela ne concerne que les chats donnés ou vendus à partir du 1er septembre. Néanmoins, les personnes qui recueillent un chat dans leur jardin auront maintenant le réflexe de l'amener chez le vétérinaire pour vérifier s'il est identifié. Il est donc intéressant de «pucer» votre compagnon même s'il est plus âgé. Contactez votre vétérinaire pour en savoir plus.


2) Vous venez d'adopter un chaton stérilisé et identifié. Que devez-vous faire ?
Il faut s'assurer que les papiers d'identification sont bien enregistrés à votre nom. Vous devez rapidement vous rendre chez votre vétérinaire pour mettre à jour les vaccins et s'assurer de la bonne santé de votre compagnon.


3) Vous venez d'adopter un chat et il n'est ni identifié, ni stérilisé. Que devez-vous faire ?
Rassurez-vous ce n'est pas grave. Il suffit de vous rendre chez votre vétérinaire qui l'identifiera et le vaccinera dès ses 2 mois. Vous discuterez avec lui de l'opportunité de stériliser ou castrer votre chat dès maintenant ou d'attendre ses 6 mois.


4) Vous avez une portée de chatons. Que devez-vous faire ?
La loi vous impose de stériliser et identifier chaque chaton avec la cession, qu'elle soit payante ou gratuite. Cela engendre un coût non négligeable. Un petit truc est de faire les démarches vous-même lorsque vous connaitrez les futurs propriétaires. Vous pouvez demander à ceux-ci de prendre en charge les frais d'identification et de stérilisation que vous réaliserez avant de céder le chaton.
Si vous ne trouvez pas d'acquéreur pour vos chatons, n'hésitez pas à contacter votre vétérinaire pour qu'il vous aide dans vos démarches. Son site web et sa page Facebook sont généralement des endroits efficaces pour ce genre de recherche.


5) Je n'ai pas les moyens de faire stériliser et identifier toute une portée. Que faire ?
Stérilisez le plus rapidement possible votre chatte. Le coût sera nettement moindre (il ne faut opérer qu'un chat !) et il y a suffisamment de chats à adopter dans les refuges pour tous ceux qui en cherchent un.


6) J'ai un chat errant dans mon jardin, que dois-je faire ?
Contactez votre commune qui a l'obligation d'avoir une personne de contact à ce sujet. Après, cela dépend de la commune. Certaines communes ont des programmes de stérilisation très efficaces (nous les remercions), d'autres font appel à des associations.


7) Mon vétérinaire ne veut pas opérer à 2 mois, pourtant il faut que je donne les chatons rapidement.
Chaque vétérinaire, selon son expérience personnelle ou l'état de santé de l'animal, peut décider en connaissance de cause d'opérer ou non des chatons de 2 mois. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise méthode, cela dépend du chat et de la situation ! Quel que soit son choix, il vous proposera des solutions. N'hésitez pas à en discuter avec lui.

8) Opérer et identifier un chat devraient être gratuit !
Je n'arrête pas de répéter la même chose à mon garagiste mais il persiste à me faire payer mes visites dans son garage.
Identifier représente un coût. Il y a le matériel (puce, lecteur, etc...), la gestion fédérale de la base de données. Stériliser également (retrouvez l'article sur les chirurgies ici). Quelle que soit la situation, posséder un animal a un coût important. Si vous ne pensez pas pouvoir subvenir à ses besoins, il vaut peut-être mieux vous abstenir d'adopter un animal.


9) Pourquoi un chat dans un refuge, stérilisé et identifié revient parfois moins cher que le faire opérer et stériliser chez mon vétérinaire ?
Il y a une raison à cela, les refuges et leurs bénévoles font un travail extraordinaire à tous les niveaux. Ils reçoivent des dons qui diminuent énormément le coût de l'adoption. Ce que vous payez n'est donc qu'une infime partie de ce qu'a coûté le chat au refuge.

En conclusion:
La surpopulation féline est un réel problème de bien-être animal. Nous nous sommes opposés à cette mesure qui n'est qu'un pis-aller à ce problème. Nous pensons sincèrement que la solution choisie par la ministre risque d'amplifier les abandons de chatons.
Nous espérons malgré tout que la Région Wallonne, compétente depuis la dernière réforme de l'état, invitera les vétérinaires à se mettre autour de la table pour essayer de régler de manière plus efficace le problème de surpopulation des chats errants
En attendant, quelle que soit la situation n'hésitez pas à contacter votre vétérinaire qui vous aidera à trouver la meilleure solution pour vous éviter de petits ou de grands soucis.
Votre vétérinaire est le plus compétent en bien-être animal et est donc le mieux placé pour vous conseiller.

Pour la SAVAB,
Dr. Stéphane Dewaels