GO
GO

Réprimander son chien

Dernière mise à jour le 02/09/2013

Votre chien fait partie de votre famille. Et comme tout membre de votre famille il fait parfois des bêtises ...

C'est ennuyant, c'est râlant ! Mais la vie sur terre ne serait-elle pas triste si tout le monde était parfait.

Bref évitons la philosophie de comptoir (je ne suis pas doué pour çà) et concentrons nous sur le comportement du chien (domaine dans lequel je suis nettement plus compétent)

De nombreuses études ont comparés les différentes techniques de communication "Homme-chien".

Nous allons passer en revue quelques règles à connaître avant de punir votre chien pour qu'il comprenne cette punition, qu'il l'assimile et surtout qu'elle soit proportionnée et non douloureuse (je suis vétérinaire, je pense d'abord à votre chien na!) :

La règle de simultanéité = la punition doit intervenir au moment de la bêtise.

Votre toutou doit faire le lien entre la punition et l'acte qui a causé la réprimande, ce n'est pas facile pour lui.

Une fois qu'il a compris cela votre chien ne fera plus de bêtise ... il n'est pas bête et si vous l'aider il comprendra vite.

Avant j'expliquais aux gens que le chien ne fait pas le lien entre le caca au milieu du salon et la punition quand vous rentrez des courses dominicales. Ce n'est pas tout à fait vrai Médor va associer les souillures avec la punition mais pas l'acte de souillure. Petite nuance pour les canidés ! Donc il va essayer de les cacher (au mieux) ou de les manger (au pire).

La règle de constance = il faut toujours punir de la même manière un acte répréhensible.

Armer vous de patience, ce n'est pas en deux jours que votre chien va apprendre. Et il faut toujours utiliser les mêmes termes : "Non", "ce n'est pas bien" ou n'importe quel mot pour lui faire comprendre que c'est mal (éviter toutefois le prénom de votre belle-mère .... C'est vous qui risquez d'être réprimandé)

La réprimande en elle-même :

Le meilleur moyen de réprimander votre compagnon est de le renvoyer dans son panier, pour le chien quitter le lieu de conflit est un acte fort de soumission. Le panier devra être au préalable placé dans un endroit à l'écart où le chien ne peut pas surveiller le reste de la maison.

Un autre point important est de ne pas se placer entre le chien et le panier car il doit s'éloigner de vous.

Votre posture est importante, il faut un peu "rouler des mécaniques". Pour vous entraîner passer l'intégrale en DVD d'Aldo Macione

- Bomber le torse, pencher vous légèrement en avant
- Prenez une voix grave et ferme
- Ne regardez jamais les yeux du chien mais plutôt son dos
- Soyez sûr de vous

Si votre chien n'obéit pas, demandez au reste de votre famille de venir se placer à côté de vous épaule contre épaule.

Quand votre chien a obéi, laissez le dans son coin quelques minutes. Après il faut se réconcilier c'est tout aussi important que la punition. Rappelez votre chien (c'est vous qui décidez du moment), caressez le, interagissez avec lui avant de le renvoyer (tranquillement cette fois-ci) à son panier.

En conclusion : la réprimande est utile dans l'éducation d'un chien mais ce n'est pas le seul outil, la récompense est mille fois plus efficace. Et n'oubliez pas que la réprimande physique est à bannir en toute circonstance, elle est inutile, stressante et dangereuse !

Dr. Stéphane Dewaels