GO
GO

Comment se déroule la mise bas et les soins aux nouveaux-nés

Dernière mise à jour le 07/10/2013

Les prodromes = les signes annonciateurs

1) La montée de lait: elle peut varier selon la race, le nombre de portées ou le caractère individuel de la chienne. Elle peut varier d'une semaine à 2-3 jours avant la mise bas pour les primipares.

2) Dilatation du col et le bouchon muqueux: on voit apparaître une glaire filante au niveau de la vulve. Ce mucus apparaît en moyenne 24h avant la mise bas.

3) Chute de la température corporelle: c'est probablement une des mesures les plus efficaces. 24h avant le début du travail, la température corporelle chute de 1 degré. Pour que cette mesure soit utile, il faut prendre la température matin et soir plusieurs jours à l'avance pour connaitre la température normale de la chienne.

4) Contractions utérines: elles apparaissent dans les dernières 48h. La femelle est agitée, inquiète, haletante, elle prépare son nid. Vous ne voyez pas les contractions à ce moment là.

5) Le dosage de la progestérone: Cette hormone est dosée dans le sang. 24h avant le travail, la progestérone chute brutalement. Ce dosage est surtout utile dans les races à risque.

Le déroulement de la mise bas

Le fœtus déclenche une cascade d'évènements complexes qui aboutissent à la mise bas.

Celle-ci se déroule en 2 étapes:

- Le stade 1 correspond au début des contractions utérines et se termine lorsque le col est complètement dilaté.

- Le stade 2 est celui de l'expulsion des chiots. A ce moment on remarque des contractions abdominales, la poche des eaux se rompt et peu après apparait le premier chiot. La mère rompt le cordon et déchire éventuellement le placenta. Si elle ne le fait pas, il faut le faire vous-même. Elle lèche ensuite vigoureusement les chiots afin de stimuler leur respiration. Cette phase peut durer de 3 à 24h.
La durée entre 2 chiots est de 30 à 60 minutes.

Quand appeler le vétérinaire?

La complexité des évènements qui se déroulent lors d'une mise bas peut être stressante pour les propriétaires d'animaux de compagnie. Mais rassurez vous, dans la plupart des cas, la mise bas se déroule sans problème. Toutefois, certaines situations doivent attirer votre attention et vous pousser à contacter votre vétérinaire :

- L'apparition d'un jetage verdâtre ou sans expulsion des chiots ou des chatons.
- Rupture de la poche des eaux depuis plus de 3h sans expulsion de chiots.
- Contractions fréquentes pendant plus de 30 minutes sans expulsion des chiots.
- Si vous voyez un fœtus coincé et que vous n'arrivez pas à l'extraire.
- Si l'animal a des antécédents de fracture du bassin, si le père était de taille beaucoup plus importante que la mère ou si c'est une race à risque.
- Si la mère présente un état général altéré.
- Si l'on a diagnostiqué une petite portée. Une fracture du bassin ou une autre pathologie.

Après la mise bas

Pendant et après la mise bas, les placentas sont expulsés. Il est impératif de les compter et les comparer au nombre de fœtus.

Pendant 3 semaines, la mère va perdre des lochies verdâtres et sans odeur, c'est tout à fait normal!

La chienne doit être surveillée tout les jours: alimentation, température rectale, pertes vulvaires et à la moindre inquiétude, il faut rapidement prévenir un vétérinaire car les pathologies post-partum peuvent être graves et importantes: mammites, métrites, éclampsie, etc.

S'occuper des chiots

La température du nid doit être comprise entre 30 et 32°. Il faut veiller à ce que tous les chiots tètent comme il faut et qu'aucun d'eux ne pleure de manière excessive. Vous devez les peser une fois par semaine pour vérifier qu'ils grandissent correctement et qu'aucun des chiots ne prend du retard.

Pour la SAVAB,
Dr. Stéphane Dewaels