GO
GO

La toxoplasmose

Dernière mise à jour le 01/03/2013

La toxoplasmose : cette maladie est connue de tous et pourtant encore nombreux sont ceux qui ne savent pas réellement ce que cette zoonose représente.

On entend souvent parler de cette maladie lorsqu’une femme est enceinte. Mais quelles sont réellement les risques ? Et comment éviter l’infection ?

Voici quelques indications pour s’y retrouver.

1. la toxoplasmose qu'est ce que c'est?

La toxoplasmose est une zoonose infectieuse causée par un parasite ubiquitaire (= que l’on retrouve partout dans le monde), Toxoplasma gondii.

Le chat est souvent montré du doigt comme le responsable de la toxoplasmose. Cependant le parasite infecte et se multiplie chez tous les mammifères : le chien, la vache,les oiseaux, …, et l’Homme. La différence étant que seuls le chat et les autres félidés sont des hôtes définitifs c'est-à-dire que c’est chez eux que le parasite peut se reproduire et infecter le milieu extérieur. Les autres espèces sont eux des « intermédiaires » : le parasite les infecte, se multiplie et reste dans l’organisme.

→ Explication : Le toxoplasme va se multiplier dans de nombreuses cellules de l’organisme dont les monocytes : phase tachyzoïte. Celle-ci sera responsable des symptômes (toxoplasme-maladie), puis sous l’effet du système immunitaire, il y a une diminution de la multiplication du parasite : phase bradyzoïte (toxoplasme-infection). C’est sous la forme de kystes (contenant des bradyzoïtes) que le parasite persiste dans l’organisme durant toute la vie de l’hôte. Cependant chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli, le parasite peut causer des problèmes de santé graves.

2. Transmission

Mais comment l’Homme peut être infecté ?

En analysant ce schéma, on peut se dire que le chat infecte tout le monde, certes. Mais au fond, ce sont plutôt nos habitudes d’hygiène et de consommation alimentaire qui sont les réels risques de contamination. Attention, il ne faut pas arrêter de manger pour autant.

3. Prévention

Quelques gestes de prévention pour limiter les risques :

- Lavage des mains :

La bonne façon de se laver les mains !

1. Mouiller vos mains à l’eau propre

2. Appliquer le savon

3. Frotter les mains, bien faire le dos des mains et entre les doigts

4. Il faut continuer à frotter (20 secondes minimums)

5. Rincer les mains à l’eau courante

6. Sécher les avec une serviette/ essuie propre ou les laisser sécher à l’air

http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Consommation/securitealiments/guideconsommateur/hygiene/Pages/hygiene.aspx

 

- Avant de manipuler des aliments et même lors de la manipulation, le lavage des mains avec un brossage des ongles est important.

- Attention lors du jardinage ou lors de contact avec le sol ou le sable, portez des gants et lavez vous les mains après.

- Nettoyez les ustensiles de cuisine entre chaque utilisation et entre les différentes préparations du repas → permet d’éviter une contamination croisée.

- Une bonne cuisson est essentielle pour éliminer les kystes possibles dans la viande ou les oocystes sur les légumes. →cuire à une température de 67°C et bien à cœur.

- La congélation (-12°C à cœur) sur plusieurs jours permet également d’éliminer les kystes du parasite (mais pas les oocystes). →Cependant une congélation familiale est souvent insuffisante (car les congélateurs ne sont pas assez puissants) donc préférez des aliments vendus surgelés.

- Danger de la viande crue ou mal cuite donc éliminez les ! Et si vous mangez de la viande hachée, bien la cuire

- Eviter de boire de l’eau non traitée

- Pour le chat : Gardez le à l’intérieur (afin qu’il évite de chasser et de s’infecter) ;

Le nourrir avec des aliments pour chats (croquettes ou boîtes), surtout pas de viandes mal cuites ;

Et important, change de la litière tous les jours avec des gants et lavage des mains après ou encore mieux faites le faire par votre conjoint. (Car si le chat est infecté, il va excréter le parasite dans ces matières fécales, seulement ce dernier a besoin de 1 à 5 jours dans le milieu extérieur pour devenir infectant. Il faut donc les retirer tous les jours).

4. Séropositives, Séronégatives?

Pour les femmes enceintes, pas de stress, allez voir votre médecin, afin qu’il fasse une prise de sang pour le diagnostic de toxoplasmose.

⇒ Si vous êtes séropositive, c’est que vous avez déjà été infectée et que vous êtes immunisée contre le parasite donc vous ne risquez pas de le transmettre à votre bébé. Néanmoins gardez de bons gestes d’hygiène.

⇒ Si vous êtes séronégative, pas de panique, votre médecin vous suivra tout au long de votre grossesse et il faudra appliquer avec rigueur tous les conseils ci-dessus.

Mais surtout une dernière chose : N’abandonnez pas votre chat car ce n’est pas le vecteur le plus risqué pour vous transmettre la maladie → au fond gardez juste vos distances avec lui durant vos 9 mois de grossesse.

Pour toute autre question, renseignez vous auprès de votre vétérinaire !

Jeanne Wiart
Etudiante en troisième doctorat en médecine vétérinaire