GO
GO

Les maladies du coeur chez le chien et le chat

Dernière mise à jour le 07/05/2014

1. Comment fonctionne le cœur?

"Le système sanguin c'est de la plomberie, et le cœur n'est que la pompe..." A chaque battement cardiaque, le sang chargé en oxygène est propulsé vers les organes. Il est composé, comme chez nous, de quatre compartiments: - l'oreillette droite, reçoit via la veine cave le sang qui revient des organes. Le sang passe alors dans le ventricule droit via la valvule tricuspide. Le sang est alors envoyé vers les poumons. -l'oreillette gauche reçoit le sang chargé d'oxygène venant des poumons. Il est ensuite envoyé vers le ventricule gauche en passant par la valvule mitrale. Le ventricule propulse alors le sang dans tout l'organisme.

2. Les maladies cardiaques?

Parfois le cœur a des ratés et n'arrive plus à envoyer le sang dans tout l'organisme. On parle alors d'insuffisance cardiaque qui regroupe toutes les maladies cardiaques du chien âgé. Elle peut atteindre différentes parties ou fonctions du cœur comme les valvules, le myocarde ou encore le rythme cardiaque.

La maladie valvulaire dégénérative: c'est la maladie la plus fréquente, elle représente 80% des maladies cardiaques. Elle touche plutôt les petits chiens

La cardiomyopathie dilatée: elle touche principalement les grandes races de chiens ainsi que les chats.

Que se passe-t-il lorsqu'il y a une insuffisance cardiaque? Dans les maladies valvulaires dégénératives, le sang reflue vers le compartiment précédent. Le cœur est obligé de "travailler plus" pour apporter du sang aux organes. Le muscle cardiaque s'hypertrophie pour compenser. Et il peut commencer à écraser les poumons.

Le deuxième phénomène pathologique qui apparait est une augmentation de pression dans les vaisseaux pulmonaires. Par conséquent du liquide s'accumule au niveau des poumons, c'est l'œdème pulmonaire cardiogénique.

3. Comment se manifeste l'insuffisance cardiaque chez mon animal de compagnie ?
En général, l'insuffisance cardiaque provoque de la toux, un essoufflement plus rapide pendant les promenades ou des difficultés respiratoires. Les cardiologues vétérinaires sont arrivés à un consensus sur la classification des pathologies cardiaques chez le chien. C'est le consensus ACVIM:

Stade A: Animal à risque.
Stade B: Animal avec une pathologie cardiaque asymptomatique.
Stade C: Animal avec signes cliniques.
Stade D: stade terminal réfractaire au traitement. 

4. Traitement

Malheureusement, une fois installée l'insuffisance cardiaque ne disparait plus. Il est donc extrêmement important de réagir vite et de traiter l'animal le plus rapidement possible.
Mais je vous rassure, si le traitement est mis en place suffisamment tôt votre animal va rapidement retrouver une seconde jeunesse. Si vous poursuivez correctement ce traitement il vivra encore de longues années. Mais abandonner le traitement, c'est le condamner !

Le traitement de base est médicamenteux. On administrera à votre animal un ou plusieurs médicaments. Ceux-ci sont à donner une à plusieurs fois par jour.
Si l'administration des médicaments vous pose problème (refus de l'animal, difficulté horaire, etc...), n'attendez pas et venez en parler à votre vétérinaire. Nous essayerons de trouver ensemble d'autres solutions pour vous faciliter la tâche.

 

 Il doit être accompagné d’un contrôle du poids et du contrôle de l’exercice de l’animal.

L'idéal est la marche en laisse.

Il est extrêmement important d'avoir un exercice régulier. Il est donc important d'éviter les longues ballades le week-end et l'absence d'exercice pendant la semaine.

Mais attention à ne pas arrêter complètement les exercices car cela provoquerait une prise de poids et une dégradation de l'état de votre compagnon.

La gestion du poids est une des clefs du traitement.
Cela stimule également le largage d'endorphines et donc le bien-être de l'animal. L'exercice est donc important tant pour le physique que pour le bien-être du chien.

L’alimentation joue aussi un rôle important. Il est indispensable d'arrêter les aliments et les friandises salés. Pensez à le peser régulièrement et si son poids varie de plus de 10% (en plus ou en moins), contactez votre vétérinaire.

En conclusion, même si beaucoup de chiens sont touchés par l'insuffisance cardiaque, ce n'est pas une fatalité chez le vieux chien. On peut la traiter et empêcher l'animal de se dégrader, il pourra ainsi vivre de longues années sans douleurs grâce à votre surveillance et à vos bons soins.

Pour la SAVAB
Dr Stéphane Dewaels