GO
GO

Vaccination annuelle du chat

Dernière mise à jour le 14/01/2014

Les chats, surtout s'ils vont à l'extérieur, sont susceptibles de contracter des maladies tout au long de leur vie. Une prévention vaccinale est possible pour certaines maladies contagieuses.

Typhus (panleucopénie féline)

Cette maladie contagieuse des félidés due à un parvovirus est devenue rare, grâce à la vaccination. Elle est toujours rencontrée chez des chats non vaccinés vivant en communauté.

Les principaux symptômes sont un abattement, une perte d'appétit et une gastro-entérite ; ils peuvent aboutir à la mort si un traitement symptomatique n'est réalisé rapidement.

Les chatons issus d'une mère infectée pendant la gestation peuvent présenter une forme nerveuse incurable.
La vaccination est conseillée dès l'âge de 2 mois.

Le typhus est inscrit sur la liste des vices rédhibitoires du chat.

 

Coryza contagieux du chat

Cette maladie très contagieuse est due à plusieurs virus. La transmission est directe.

Les principaux symptômes sont une rhinite ("rhume"), une conjonctivite et une inflammation buccale. Des complications oculaire et respiratoire sont possibles ; chez les chatons ou des sujets immunodéprimés, l'issue peut être fatale.

La prise en charge consiste en un traitement antibiotique et en des soins locaux.

La guérison peut intervenir en 8-10 jours, mais les séquelles ne sont pas rares. Les chats infectés continuent à excréter le virus longtemps après leur guérison.

La vaccination est fortement conseillée.

 

La leucose féline ou FeLV (Feline Leucemogene Virus)

La leucose féline est une maladie virale contagieuse spécifique au chat. Le virus est présent dans le sang et excrété dans les larmes, la salive, les selles, les urines, le lait. Peu résistant dans le milieu extérieur, la contamination nécessite donc un contact direct et n'est pas systématique. La contamination a lieu lors de bagarres, de rapports sexuels ou de la mère au chaton qui est très sensible à l'infection. Après la contamination, le virus est parfois éliminé mais le plus souvent va se multiplier. Cette phase silencieuse peut durer plusieurs années avant l'apparition de la maladie. A terme, le virus entraîne une diminution des défenses immunitaires, à l'origine d'infections multiples ; les formes tumorales sont également fréquentes. Le diagnostic de certitude repose sur un test sanguin. Lorsque la maladie est déclarée, la mort est inéluctable ; la prise en charge consiste à traiter les symptômes et les maladies opportunistes. La vaccination est fortement conseillée pour les chats qui sortent. Un test de dépistage préalable est nécessaire car si le chat est séropositif, la vaccination devient inutile.

 

La rage

La rage est une maladie virale contagieuse. De nombreuses espèces de mammifères peuvent être contaminées, dont l'homme. Le virus est excrété dans la salive des sujets infectés ; la contamination se fait généralement par morsure et la durée d'incubation est courte chez le chat (< 30 jours). Lorsque le virus atteint le cerveau, il provoque une encéphalomyélite, à l'origine de symptômes variés. Une forme muette (la plus fréquente) et une forme furieuse sont décrites chez le chat. La mort est systématique et survient en quelques jours. La France a été déclarée indemne de rage en 2001 ; la vaccination des chats n'est donc plus obligatoire mais reste conseillée s'il est susceptible d'aller à l'étranger.

 

La chlamydiose féline

La chlamydiose est une maladie contagieuse due à une bactérie (Chlamydia psittaci). Cette maladie atteint surtout des chatons de collectivités. Les adultes peuvent être porteurs sains. Les symptômes chez les jeunes chats sont des conjonctivites purulentes et des rhinites, mais des complications respiratoires et digestives sont possibles. Un traitement antibiotique est administré par voies locale et générale. La mort survient dans 30 % des cas environ ou la guérison intervient en 3 à 4 semaines mais les récidives sont fréquentes. La vaccination des effectifs est recommandée.

 

Source
Avec l'aimable autorisation du Docteur S. Degallaix