GO
GO

Vaccination annuelle du chien

Dernière mise à jour le 14/01/2014

Lors de l'allaitement, les petits reçoivent des anticorps de leur mère qui les immunisent contre certaines maladies pendant environ 8 semaines. Après cette période, ce sont les vaccins qui permettent de protéger votre animal contre les maladies les plus courantes, les plus contagieuses et les plus graves. Il s'agira donc de vacciner votre compagnon dès l'âge de 2 mois, de faire un rappel un mois plus tard et ensuite tous les ans. Cette visite chez le vétérinaire sera également l'occasion de s'assurer de la bonne santé de votre animal. Pour garantir un bon fonctionnement du vaccin, il est important qu'il soit en bonne santé et exempt de parasites.

Un chiot qui n'a pas reçu tous ses vaccins peut être promené : il a besoin d'être sociabilisé et de découvrir le monde dès son plus jeune âge. Il faudra cependant veiller á ne pas le mettre en contact direct avec d'autres chiens, même vaccinés. En effet, un chien vacciné peut malgré tout être porteur de maladies et par conséquent transmettre le virus ou les bactéries. Il faudra également éviter de le laisser renifler ou lécher les déjections et lui interdire de boire de l'eau de pluie. En ce qui concerne le chaton, il sera préférable de le laisser á l'intérieur tant qu'il n'est pas complètement protégé (quelques jours après son rappel de vaccins).

Comment fonctionne un vaccin?

Un vaccin contient une petite quantité de virus, de bactéries ou d'autres organismes causant des maladies. Ceux-ci ont été soit atténués, soit "tués". Lorsque ces organismes sont administrés á votre chien, ils stimulent son système immunitaire á produire des cellules et des protéines qui combattent la maladie, ce sont les anticorps. La vaccination doit être préventive ! Il est trop tard, voire dangereux, de vacciner un animal malade.

Effets secondaires: un vaccin peut provoquer des effets secondaires, comme le manque d'énergie, l'état fiévreux ou causer un léger gonflement au site d'injection (réaction inflammatoire), qui va disparaître en quelques dizaines de jours. Les maladies les plus fréquentes chez le chien:

La parvovirose

Cette maladie est causée par des virus (parvovirus) très proches du virus du typhus chez le chat. Chez les très jeunes chiots, ce sont les cellules cardiaques qui sont atteintes mais cette forme de maladie est rare. Chez les autres, les parvovirus peuvent toucher la moelle osseuse et détruire notamment les cellules de l'intestin grêle, provoquant ainsi de très fortes diarrhées souvent hémorragiques, généralement accompagnées de vomissements. Ces diarrhées et vomissements entraînent une déshydratation pouvant conduire á la mort du chien.

Des virus, en très grande quantité, se retrouvent dans les excréments. Ceci pose un grave problème étant donné que ces virus ont la capacité de survivre des mois, voire des années, dans l'environnement et il est très difficile de s'en débarrasser. Les chiens peuvent être contaminés directement par des congénères ou par un environnement infecté.

L'hépatite infectieuse

Cette affection hépatique est d'origine virale et touche surtout les chiens. Quelques jours après l'affection les chiens sont fatigués, ont souvent soif et perdent l'appétit. Des douleurs abdominales apparaissent par la suite. Celles-ci sont constatables par l'attitude du chien ; il fait le gros dos ou se montre particulièrement sensible lorsqu'on lui touche les côtes. Vomissements, diarrhées et conjonctivites sont également des symptômes fréquents. L'infection se transmet par le contact entre chiens ou par les sécrétions (urines, excréments, salive, …). Cette maladie peut être bénigne tout comme elle peut être fatale. Plus les animaux sont âgés, moins la maladie est grave. Une séquelle de cette maladie est le phénomène de "l'œil bleu", c'est-á-dire que l'œil devient opaque.

La maladie de Carré

Il s'agit d'une infection virale extrêmement contagieuse, proche du virus de la rougeole chez l'homme, qui atteint principalement tous les canidés et les mustélidés (furet, loutre, …). L'animal est pris de fièvre avant que la maladie ne se manifeste par quatre symptômes différents :

  1. Forme pulmonaire : simple toux ou pneumonie ;
  2. Forme intestinale : diarrhées plus ou moins violentes ;
  3. Forme cutanée : durcissement de la truffe et des coussinets, apparition de boutons ou de plaques rouges sur le corps ;
  4. Forme nerveuse : paralysies, troubles de l'appareil locomoteur et de l'équilibre, modifications du comportement. Cette maladie est mortelle ou du moins peut laisser de graves séquelles. La transmission du virus se fait par les excréments et sécrétions (salive, matières fécales, urine, éternuements). Ce virus est peu résistant dans le milieu extérieur, ce qui signifie que la contamination ne peut se faire que par un contact direct entre les animaux.

 

La leptospirose

Cette maladie est due á des bactéries (leptospires) qui s'attaquent aux reins et au foie. Elle se déclare par une gastro-entérite hémorragique, des pétéchies sur les muqueuses (petites tâches violacées dues á l'infiltration de sang sous la peau) ou par un ictère (jaunisse). Les animaux infectés éliminent les leptospiroses dans leur urine et contaminent ainsi d'autres animaux et l'homme. Les rats et autres rongeurs sont d'importants transmetteurs de la maladie puisque leur urine contient la bactérie.

La toux de chenil

Il s'agit d'une infection des voies respiratoires, due à une association de virus et de bactéries. Cette maladie se déclare généralement lorsque plusieurs chiens sont en contact sur un espace réduit (terrain d'obéissance, chenil, parc, …). Les symptômes sont divers, comme la trachéobronchite, la conjonctivite, l'inflammation des amygdales,… Deux sortes de vaccination existent :

  1. Par voie intranasale : le chien doit être vacciné au minimum 72 heures avant une période de risque. La durée d'immunité varie entre 3 mois et 1 an.
  2. Par injection sous-cutanée: ce type de vaccin doit être injecté á deux reprises, á un mois d'intervalle et ensuite tous les ans. En Belgique, il est obligatoire de vacciner son chien contre cette maladie si celui-ci suit des cours d'obéissance ou doit passer un séjour en pension.

 

La rage

Cette maladie est la plus connue et la plus redoutée. Tous les mammifères, les oiseaux et les hommes peuvent être victimes de cette maladie. Elle est généralement transmise par la salive, suite á une morsure ou á un léchage de plaie. Le virus suit le trajet des nerfs, jusqu'á la moelle épinière et se dirige ensuite vers le cerveau. Les animaux traversent alors trois phases : modification du comportement, agressivité et dépression. La maladie se termine généralement par la mort de l'animal, causée par une paralysie des différents muscles. Il existe cependant des formes moins violentes de la maladie. Toutefois, un animal contaminé ne peut être traité. Les animaux contaminés qui n'ont pas été vaccinés devront être euthanasiés tandis que les autres devront être mis en quarantaine. Contrairement aux autres vaccins, celui-ci ne devra être injecté qu'á partir de l'âge de 3 mois. Ce vaccin est obligatoire si l'animal quitte le territoire belge, séjourne en camping ou va en Ardennes.

 

Les maladies les plus fréquentes chez le chat

En ce qui concerne le chat, 4 maladies le touchent particulièrement : le typhus, le coryza, la leucose et la chlamydiose.

Le typhus

Le virus responsable de cette maladie (parvovirus) se développe dans l'intestin et la moelle osseuse provoquant des troubles digestifs (diarrhées parfois hémorragiques) et une diminution de la production des globules blancs. Ce virus est très résistant dans le milieu extérieur. La contamination peut se faire via les matières fécales, les urines, … ou par un contact direct entre les animaux.

Le coryza

Cette maladie est due á une association de virus et de bactéries qui s'attaquent aux voies respiratoires supérieures. Elle est très contagieuse et se transmet par la salive, par éternuement ou lorsque 2 chats se soufflent dessus. Les symptômes sont les suivants: fièvre modérée, perte d'appétit, éternuement et toux, écoulement nasal et oculaire. Un chat guéri du coryza peut rester porteur de la maladie et le virus peut refaire surface suite á un stress ou á une autre maladie.

La leucose

Egalement appelée "SIDA du chat", cette maladie provoque une déficience du système immunitaire. Dans un premier temps, le chat ne présentera aucun symptôme. Ensuite, il ne pourra plus se défendre contre les différents virus et bactéries. La leucose est incurable et mortelle. Le virus se transmet par l'urine, les déjections, les larmes et la salive.

La chlamydiose

Ces bactéries favorisent les maladies respiratoires et notamment le coryza. Cette maladie est très contagieuse et s'attaque á la muqueuse de l'œil et aux poumons.

 

Source
Avec l'aimable autorisation du Docteur A. Bongartz