GO
GO

Le coup de chaleur chez le chien

Dernière mise à jour le 26/08/2016

Le soleil, nous adorons ça. Il nous a terriblement manqué ce printemps. Mais nos chiens, eux ont plutôt tendance à ne pas l’apprécier.

La raison ? Le chien ne possède pas de glandes sudoripares : il ne peut donc pas transpirer comme nous afin d’assurer sa thermorégulation lors de hausses de température.

Chez le chien, la déperdition de chaleur corporelle se fait presque uniquement par le système respiratoire : il halète dès qu’il a chaud pour faire baisser sa température. En haletant, le chien respire de plus en plus vite afin d’amener de l’air plus frais dans ses poumons et d’effectuer des échanges thermiques au niveau des muqueuses buccales et linguales. Hélas, ce système est beaucoup moins efficace que celui de la transpiration…

Si l’air extérieur n’est pas assez frais ou s’il ne peut respirer plus pour augmenter les échanges thermiques, sa température corporelle va augmenter petit à petit. Lorsque la température corporelle augmente, le cerveau est moins bien irrigué et il risque congestion et œdème. L’œdème cérébral mène au coma, et le coma… à la mort !

La température corporelle du chien étant naturellement entre 38 et 38,5°C, elle peut très rapidement monter au-delà de 41°C.

Chaque année, les vétérinaires sont confrontés au manque de vigilance de propriétaires canins. Quelques minutes d’inattention suffisent, alors voici plusieurs conseils :

  • Ne laissez jamais votre chien seul dans votre voiture, même à l’ombre, même avec les fenêtres entrouvertes. En quelques petites minutes, la température intérieure de la voiture augmente de manière catastrophique et le chien y est d’autant plus sensible qu’il y est souvent nerveux et qu’il y est enfermé
  • Ne laissez jamais votre chien seul, attaché en plein soleil
  • Ne faites pas de sport physique avec votre chien quand il fait chaud. Il vous suivrait au bout du monde et ne connait pas ses propres limites
  • Laissez toujours de l’eau fraîche à la disposition de votre compagnon

 

Si votre chien est victime d’un coup de chaleur : que faire ?

Emmenez-le le plus vite possible chez votre vétérinaire. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une urgence vitale. Allez-y en voiture et branchez la climatisation de votre véhicule au maximum. Sinon, ouvrez toutes les fenêtres. En attendant, mouillez-le : à l’aide d’un linge humide, humidifiez-le intégralement, en insistant sur la tête. Transportez le dans ce linge humide et frais.

 

Laurence De Meester – de Courcy,
Vétérinaire,
pour l’UPV